Preparing entrepreneurs to lead


1- Présentation du projet


Le projet est une collaboration entre le CIPE et JFRC sur une période de 10 mois allant de Juin 2016 jusqu'à Mars 2017. Le projet vise à sensibiliser les jeunes entrepreneurs, dans trois régions (Ariana, Kairouan, Medenine) sur leur potentiel en tant que électeurs et les aider à développer une voix collective. Au cours du projet, les jeunes apprendront davantage sur le rôle du secteur privé dans la réforme. Ils pourront participer à l'élaboration des recommandations pour améliorer l'écosystème de l'entrepreneuriat, et tenteront d'impliquer et d'engager les preneurs de décision. Ainsi, le projet est un essai d'enraciner l'idée, en particulier chez les jeunes, que la démocratie concerne aussi les volets social et économique. Ceci va se faire selon deux approches: aider à la dynamisation de l'écosystème entrepreneurial en Tunisie et engager les nouveaux entrepreneurs dans un dialogue ouvert et démocratique avec les preneurs de décision pour générer de réelles réformes. La première étape, afin de stimuler l'entrepreneuriat, est la cartographie et l'étude de l'écosystème entrepreneurial existant. Cette analyse permet de détecter les défis, les challenges et les opportunités qui peuvent être traités par des interventions spécifiques. Ceci étant particulièrement important car des études récentes ont montré les limites des stratégies focalisées sur le financement et la formation des entrepreneurs. Ainsi, les efforts vont être déplacés vers des stratégies plus larges basées sur la promotion de l'écosystème entrepreneurial en général. Par conséquence, JFRC va s'engager dans une cartographie complète et rigoureuse de l'écosystème entrepreneurial en Tunisie sur la base de connaissances et méthodologies utilisée dans des études similaires visant le développement de l'écosystème entrepreneurial. Il s'agit, par exemple, des études comme "Asset Mapping Roadmap" (Us council on competitiveness), "the babson entrepreneurship ecosystem project" (Babson College), ou "the framework for addressing and measuring entrepreneurship" (OECD). La carte obtenue va être transformée en une plateforme interactive en ligne. Ceci va permettre aux entrepreneurs d'approcher les différentes parties prenantes, au sein de l'écosystème entrepreneurial. Ensuite, un forum, rassemblant ensemble les entrepreneurs, les porteurs de projets, les vendeurs informels, les preneurs de décision, les responsables gouvernementaux, les politiciens, les experts et les acteurs de la société civile va être organisé. L'objectif est d'entamer un dialogue entre ces différentes parties prenantes pour proposer des recommandations et générer des demandes de réformes spécifiques. Enfin, en partenariat avec le ministère du travail et d'autres partenaires, un indice national de l'écosystème entrepreneurial va être créé. Cet indice va permettre d'évaluer l'amélioration de l'écosystème d'une année à l'autre. Ainsi, les objectifs du projet peuvent se résumer en deux points: • Stimuler les jeunes entrepreneurs dans trois gouvernorats pour participer à l'action civique et le processus politique. • Pour encourager l'engagement de fond entre les jeunes entrepreneurs et les décideurs en ce qui concerne les réformes visant à améliorer l'écosystème de l'entrepreneuriat.


2- Contexte


Cinq ans en arrière, la Tunisie a vécu une révolution sans précédent qui a mis fin a 23 ans de prise de pouvoir par un seul parti politique. Ce qui a été le point de départ, de ce qu'on qualifie de "printemps arabe", une série de révolution dans la région a été déclenché. Depuis cette date, la Tunisie a fait beaucoup de progrès dans son chemin vers la démocratie. Plusieurs pas importants ont été franchis: les premières élections en 2011, l'élaboration d'une nouvelle constitution en 2014. De réels progrès pour l'instauration du dialogue ont été constatés; ce qui a valu au pays le prix Nobel de la Paie en 2015. Les volets politiques et sociales ont été la priorité. Sur le plan économique, les améliorations sont moins constatables, voire absentes. Le taux de croissance économique a été négatif, pour le troisième trimestre 2015. Plus encore, l'impression générale est que la révolution n'a pas rendu justice aux personnes qui étaient les initiateurs: les jeunes et les chômeurs. Ils se sentent, encore, marginaliser. Leurs voies ne sont pas entendues par les preneurs de décision. Aujourd'hui, ils font pression plus que jamais pour leurs droits à l'emploi et l'accessibilité économique. Ne pas répondre à ces défis sociaux et économiques pourrait mettre en péril l'ensemble du processus de transition démocratique et donc avoir des répercussions négatives sur la Tunisie et même toute la région. Bien qu'il y ait d'importants projets de collaboration public-privé en cours, le pilier réel pour la relève du défi est la constitution d'un écosystème entrepreneurial dynamique propice pour les jeunes entrepreneurs et les PMEs en croissance. Ceci constitue l'objectif de notre présent projet. En effet, JFRC et CIPE vont lancer une initiative sur plusieurs phases pour aider les entrepreneurs tunisiens à comprendre les piliers de la démocratie participative. L'objectif est d'apprendre à devenir des citoyens actifs et d'atteindre les décideurs pour exiger des réformes visant l'amélioration de l'écosystème entrepreneurial. Le projet se déploiera sur trois régions: Ariana, Kairouan, Medenine qui représentent le nord, le centre et le sud de la Tunisie, respectivement. Ces zones ont été choisi pour plusieurs raisons. Dans ce choix ont été pris en compte les populations, l'importance économique et les densités d'affaires, la qualité des représentants à l'assemblée constitutive, le taux de chômage et l'existence de réseaux JFRC.


CIPE


The Center for International Private Enterprise (CIPE) is an affiliate of the U.S chamber of commerce; organized and operated exclusively for charitable and educational purposes within the meaning of section 501 of the US Internal Revenue Code. It was established in response to the Democracy Initiative, whose goals have been embodied in the “Private Enterprise Development” program specified in section 503 of the national Endowment for Democracy Act. It is designed to foster the development of open market, private enterprise systems abroad and encourage the growth of independent business institutions in foreign lands.



hossem
Assistant de projet - Cipe
Coordinatrice de projet - CIPE