Accueil / Démocratie / Premier workshop pour une approche de sécurité humaine plus efficace

Premier workshop pour une approche de sécurité humaine plus efficace

Dans le cadre du projet “Les approches de la sécurité humaine et la prévention de l’extrémisme violent”, le département de recherche “TADBIR” de Jasmine Foundation for Research and Communication organise un workshop, traitant sur ‘une approche de sécurité humaine plus efficace en Tunisie’, et ce le 10 et 11 Octobre 2018 à Andalucia Beach Hôtel à Bizerte.

Ce premier atelier participatif, inauguré par la directrice exécutive de la fondation Dr Tesnime Chirchi et animé par Mr Maher Zoghlami-sociologue expert en extrémisme violent, a regroupé l’ensemble des parties prenantes agissant dans le domaine de la sécurité humaine a Menzel Bourguiba, notamment ;  des jeunes locaux, des organismes de la société civile ainsi que des organismes non gouvernementaux nationaux et internationaux.

L’atelier participatif a compris trois thématiques majeures ;

Tout d’abord les notions et les approches de la sécurité humaine ; A cette première étape une question a été posée afin d’inciter les invités présents à participer activement à l’atelier ; Comment pouvez-vous définir la notion de la sécurité humaine ? A cette issue, les participants ont pu définir la sécurité humaine dans son contexte local. Par la suite, il y a eu un visionnage d’un court métrage documentaire élaboré par Jasmine Foundation basé sur les critères de sécurité humaine spécifiés par l’ONU. Lors d’un deuxième exercice, les participants ont pu spécifier les approches de la sécurité humaine dans ses différents contextes et déterminer la capacité des programmes de sécurité humaine dans l’appui de la résilience de la société locale contre l’extrémisme violent.

Sur cette note fut la transition au deuxième point ; l’extrémisme violent. Une riche interaction des participant eu lieu après avoir défini la notion de l’extrémisme violent, surtout quand il était question de ses causes. Par la suite, un exercice a permis aux participants de classifier ces causes sous plusieurs catégories pouvant assimiler et comprendre davantage ainsi que de plusieurs points de vue les facteurs pouvant engendrer ce phénomène (l’extrémisme violent).

La dernière thématique de ce workshop traitait des politiques de sécurité ; Durant cette session, les participants ont présenté et évalué les programmes locaux de sécurité humaine dans plusieurs domaines notamment  l’éducation, l’emploie, la justice sociale … Cette session a connu une grande interactivité de la part des participants, en effet, le travail de groupe entre différentes parties prenantes a résulté une analyse pertinente des programmes mise en œuvre par l’Etat tout en prenant compte des objectifs et vision face aux achèvements et limites. Dans un second exercice, dans le cadre d’un plaidoyer, il y a eu une identification des différentes parties prenantes à la sécurité humaine ainsi que leurs positionnements.

L’ensemble des activités fut couronné par la rédaction de recommandations visant à améliorer la performance des différents acteurs agissants dans la sécurité humaine au niveau de l’éducation, l’emploie, la justice sociale l’environnement et la sécurité individuelle.

À propos Wassim Dalil

Wassim Dalil
ناشط بالمجتمع المدني، رئيس تحرير مواقع اخبارية، مراقب إعلامي

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top