Accueil / Démocratie / Entrevue avec Jérôme Sturla | Responsable des Recherches et du Développement au Lab’Afev (Association de la Fondation Étudiante pour la Ville)

Entrevue avec Jérôme Sturla | Responsable des Recherches et du Développement au Lab’Afev (Association de la Fondation Étudiante pour la Ville)

A l’invitation de la Jasmine Fondation, le Lab’Afev a participé aux Rencontres Active Citizens aux Berges du Lac à Tunis les 27 et 28 Août derniers.

L’objet de ces rencontres soutenu par le British Council, était de rendre compte, en la présence et la participation de 300 jeunes, de la réalisation de 35 projets d’actions sociales qui ont été réalisés dans les quartiers populaires du Grand Tunis, de Bizerte et de Mednine au profit de la population locale.

Durant les deux jours du forum et à travers des échanges de pratiques, il s’agissait de créer un réseau de jeunes engagés localement pour capitaliser et pérenniser ces premières expérimentations.

En marge de cet événement, nous avons échangé avec Jérôme Sturla, responsable du Lab’Afev, invité par la JF pour y participer.

Si vous nous parlez de votre présence aux Rencontres Active Citizens ?

«Ma présence avec vous aujourd’hui au forum se justifie par le fait que la Jasmin Foundation travaille un peu de la même façon que le Lab’Afev, et il nous semble important, aussi dans le cadre des relations franco-tunisiennes à nouer pour l’avenir, d’essayer de trouver les chemins d’un partenariat entre la JF et le Lab’Afev.

Ainsi, un certain nombre d’initiatives qui vont être prises dans la foulée de celle que vous avez prise aujourd’hui à l’occasion de ces Rencontres, pour permettre à des jeunes français de venir faire du volontariat ici en Tunisie et vice versa, sous l’égide du Lab’Afev et celle de la JF à partir des questions qui nous sont aussi chères, à savoir les questions de la démocratie, les nouvelles façons d’aménager les villes, le vivre-ensemble, etc.».

Qu’avez-vous retenu, que vous reste-il en esprit de cette première journée du forum ?

«Une grande émotion en effet. C’est tout de même assez rare de pouvoir assister à des manifestations pareilles qui regroupent autant de jeunes. Surtout que ce sont des jeunes qui ont mené des actions et qui ont été en contact avec la population locale et qui se sont exprimés à partir d’expériences vécues.

Nous, à l’Afev, nous sommes très attachés à la valorisation de ce que l’on appelle les compétences expérimentales qui viennent en complément de l’acquisition des compétences académiques, ce qui permettra de mettre de la tension entre l’expérience et la réflexion et aujourd’hui nous avons eu devant nous un public mobilisé, enthousiaste et dépositaire d’actions qui ont été menées et qui visent à un moment donné à améliorer la vie et le quotidien des tunisiens. Nous avions donc face à nous des jeunes qui ont des choses à raconter et qui ont l’envie de se projeter dans l’avenir, ce qui sera une source d’espérance très forte et très prometteuse pour la Tunisie.

Dans le cadre de mes activités professionnelles, comme je vous ai déjà expliqué je suis en charge du Lab’Afev, je vais donc faire un compte rendu de ces journées-là et c’est la raison pour laquelle j’ai filmé et pris des photos. Ce compte rendu sera aussi la toute première pierre dans l’édifice de nouer un partenariat avec la Fondation Jasmine ».

Quel message souhaitez-vous adresser aux jeunes participants à cet événement ?

«Je veux surtout dire que c’était un moment émotionnellement très fort puisque nous partageons bon nombre d’objectifs avec la JF en dépit des différences entre nos deux sociétés, française et tunisienne. Néanmoins, il existe encore un bon nombre d’invariants et que d’une certaine manière au-delà de nos singularités, j’ai senti se dégager une certaine forme d’universalisme qui me rend démesurément optimiste surtout dans cette période où l’on est enclin à toute forme de pessimisme et au repli sur soi et qui engendre généralement beaucoup d’inquiétude par rapport à l’avenir.

À propos Wassim Dalil

Wassim Dalil
ناشط بالمجتمع المدني، رئيس تحرير مواقع اخبارية، مراقب إعلامي

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top